En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation des cookies par nos services. En savoir plus Fermer

 Fermer

Le Groupe HEI ISA ISEN devient Yncréa Hauts-de-France et rassemble les écoles HEI, ISA Lille et ISEN Lille.

Avec la création d'Yncréa Hauts-de-France, s’ajoutent aux thématiques existantes des approches nouvelles qui s’adossent à l’expérience des écoles, en permettant des croisements multidisciplinaires. Ainsi, la thématique "Ubiquitaire et TIC" est l'un des axes forts de recherche.

Ce projet est cofinancé par l'Union européenne avec Fonds européen de développement régional.

 


Intelligence ambiante

L’équipe

  • Cédric Dinont, responsable du département Intelligence Ambiante
  • Feryal Windal, enseignante-chercheuse
  • Nacim Ihaddadene, enseignant-chercheur
  • Fabien Van Laere, enseignant-ingénieur
  • Ferdinand Piette, doctorant
  • Walid Bourennane, post-doctorant en électronique

 


Les thèmes

Actuellement, une convergence s’opère entre les différents domaines tels que l'informatique embarquée, les réseaux de capteurs, les systèmes intelligents, faisant apparaître des objets connectés ou encore l'Internet des objets. Cela offre de nouvelles perspectives en terme de création de services mais de nouveaux challenges se profilent : Comment faire dialoguer les objets hétérogènes qui nous entourent ? Comment gérer les problématiques d'énergie ou de pollution électro-magnétique ? Comment faire le passage à l'échelle et être capable de traiter la quantité astronomique de données potentiellement générée (Big Data) ? Comment assurer la sécurité des échanges de données ?

Les systèmes actuels souffrent d’une fermeture et d’un manque d’interopérabilité. De plus en plus d’objets dits connectés existent, mais ceux-ci sont intégrés verticalement et ne communiquent pas réellement entre eux. L’ambition de cette recherche est de rendre le développement et le déploiement de services dans une infrastructure ambiante aussi facile que l'installation d'une application sur un smartphone depuis un App Store : un clic et ça marche !

Pour résoudre ces challenges, les thématiques suivantes sont abordées:
informatique ubiquitaire; internet des objets; systèmes multi-agents; traitement d’images et de vidéo; interfaces Homme-Machine; data mining & Big Data, robotique de service.

Divers scénarios d'usage sont développés permettant le maintien à domicile de personnes âgées ou handicapées. L’objectif est de minimiser le nombre de capteurs permettant de suivre l'activité des personnes et surtout, de favoriser dans la démarche l'usage d'un même capteur pour différentes applications.


La maison intelligente

Au sein des infrastructures ADICODE® qu'a été conçu un espace dédié aux innovations liées aux domaines des réseaux de capteurs, de l'Internet des objets, de la maison intelligente et du Big Data. Celui-ci prend la forme, sur 180m², d'un appartement complet et fonctionnel servant de show-room, mais aussi de lieu de conception et de tests de nouveaux produits et services connectés. Il dispose de tous les équipements d'un appartement mais aussi d'un plafond technique, d'un plancher reconfigurable permettant de disposer des capteurs sous le sol, d'un atelier d'électronique et de mécanique ainsi que d'une infrastructure électrique et informatique dédiée.

Pour plus d'informations, cliquez ici.


Systèmes Adaptatifs Répartis et Télécommunicants pour la Décision

L’équipe

  • Thierry LENCLUD, référent
  • Nicolas GOUVY, chercheur, docteur en informatique de l’université de Lille 1.
  • Kahina HASSAM-Ouari, chercheuse, docteur en informatique de l’université de Bretagne sud.
  • Vincent LEFEVERE, ingénieur recherche, docteur en informatique de l’université de Lille 1.

Elle vise à explorer de nouvelles voies de recherche dans les domaines des réseaux ubiquitaires, de l’intégration et de l’exploitation des données qu’ils produisent.


Les thèmes

Cet axe de recherche s’inscrit dans le développement des campagnes et villes intelligentes, en cherchant à intégrer les concepts de la troisième révolution industrielle.

Les réseaux ubiquitaires sont une des réponses à la mise en place de cette troisième révolution industrielle. Ils sont composés de « capteurs », qui peuvent correspondre à des objets du quotidien dans lesquels des capacités de mesure, de stockage, de traitement et transmission d’informations ont été ajoutés. Cet ajout consiste à l’intégration d’un système informatique intégré de taille réduite enfoui dans l’objet proprement dit.
A côté de ces capteurs sont apparus d’autres objets connectés capables d’agir sur leur environnement dénommés « actionneurs ».


Le nombre des objets connectés, leurs hétérogénéités matérielles, l’aspect enfoui rendent impossible les approches classiques d’administration et de configuration individuelle de ces objets. Cet état de fait impose le développement de mécanismes et principes d’auto configurations et d’auto adaptations à l’environnement. Ce premier thème de recherche se décomposera en deux temps :

Une première approche logicielle, basée notamment sur l’ingénierie dirigée par les modèles. Le but étant de faciliter la programmation des objets composants le réseau ubiquitaire.

Une 2ème approche sur la possibilité de reconfiguration logicielle et matérielle simultanée pour proposer un nouveau modèle de réseau ubiquitaire, capable de s’adapter globalement en reconfigurant tel ou tel objets du réseau.

Ces objets connectés sont et seront des sources majeures d’informations sur le monde réel. Ils laissent envisager l’émergence d’environnement intelligent, avec des décisions prises sur la base des informations disponibles. Actuellement, cette intelligence, cette prise de décision est externe et nécessite des ordinateurs dédiés. Pourtant le réseau ubiquitaire détient potentiellement

une puissance de calcul, de traitement, de stockage à travers chacun de ses éléments. La puissance venant du nombre des objets interconnectés. A moyen terme, un second thème portant sur la valorisation de ces informations (big-data, data-mining, business intelligence) au sein des réseaux ubiquitaire sera développé.

Pour plus d'informations, cliquez ici.